Accueil Online MMORPG Final Fantasy XIV : Heavensward

Final Fantasy XIV : Heavensward

Il n’y a pas de place pour l’incertitude dans la septième ère ombrale d’Eorzea qui engage les joueurs dans la suite des événements tumultueux qui ont fini le Final Fantasy XIV original. Avec des souvenirs brouillés et un bond de cinq ans dans le futur, les aventuriers sont chargés de reconstituer les événements entre le déclenchement de la puissance de Bahamut et nos jours.
Après avoir créé un personnage et en sélectionnant une classe de départ, les joueurs sont engagés dans une série de quêtes rapides dans leur ville de départ, avec un bref aperçu de tout ce qu’ils ont besoin de savoir sur le jeu.

2.0 : A Realm Reborn

Le système de quêtes a été remanié afin de laisser la facilité prendre le dessus. Vous serez ainsi embarqué dans les plus petites tâches au début, puis serez impliqué dans le destin d’Eorzéa au fur et à mesure que vous progresserez.
Bien sûr, vous êtes l’un des milliers de Paladins, Noir Mages, invocateurs, bardes, ou d’autres classes traditionnelles errant sur le continent d’Eorzea, mais A Realm Reborn a fait un excellent travail pour vous faire sentir spéciale. Vous êtes un héros légendaire, et le jeu ne vous laisse jamais l’oublier, même lorsque vous faite équipe avec 23 autres joueurs dans les derniers raids.

Quêtes, donjons, aléas etc

Les quêtes et les donjons ne sont que deux des nombreux moyens de s’occuper dans Final Fantasy XIV: A Realm Reborn. Le système de mandat de guilde et des quêtes répétables qui a dominé le jeu original est toujours là mais moins populaire que par le passé. Il a été remplacé par les aléas, des événements se produisant aléatoirement dans les zones du jeu dont le but est de chasser des hordes d’ennemis du territoire, ou encore de chasser des monstres rares pour accomplir des contrats de chasses.

Un personnage pour tous les jobs

Les personnages ont la capacité d’apprendre chaque classe du jeu, l’artisanat, la collecte et l’aventure, le changement entre deux classes est très simple : il suffit de changer d’arme. Avec une lance à la main, vous vous retrouverez Chevalier Dragon. Échangez la lance pour un bâton et vous vous retrouverez Mage Noir. Il en est de même pour les classes de craft, comme cuisiner, orfèvre, couturier etc.
Il y a huit classes de départ, huit classes d’artisanats et trois classes de collectes. Les combats en mêlée sont rapides et brutaux avec un accent sur les combos et le positionnement. Pour les mages, des sorts destructeurs profèrent un véritable sentiment de puissance. Même les actions simples comme prendre une pioche et attaquer une veine de minerai ou de tournoyer une ligne de pêche donne un degré de satisfaction aux tâches subalternes simples.

3.0 : HeavensWard

Dans la version 3.0 Heavensward trois nouvelles classes ont été ajoutées ainsi que de nombreux donjons et primordiaux à vaincre. La grande nouveauté est de pouvoir empoigner une monture volante et aller explorer de magnifiques zones de cette extension. Les mises à jours sont fréquentes et l’équipe de Square Enix apportent tout leur savoir faire quelques soit le détails à corriger.

Conclusion

Quand Square Enix se met à faire des jeux, on pourrais croire que parfait est leur seul mot d’ordre. Cette version 3.0 de Final Fantasy XIV est tout simplement magnifique. Les musiques, les graphismes et le gameplay sont à la hauteur de la firme japonaise.

Médias

Final Fantasy XIV : Heavensward
Rate this post

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.